logo article ou rubrique
Mettre en place un débat démocratique
Article mis en ligne le 30 janvier 2019

par Philippe Bouzonnet

Les enjeux du débat

D’après le travail de M. Jean-Charles Pettier, ancien instituteur spécialisé, docteur en philosophie, intervenant à l’ESPE et missionné par l’Unesco sur les questions du droit des enfants. Ces propos ont été tenus lors de son intervention au séminaire « plan de formation national du football scolaire » en janvier 2019.

Il identifie 5 points clés pour animer un débat constructif :

  • Définir le sujet du débat. Il est impératif de bien définir les termes du débat et les attendus de celui-ci
  • Confronter des idées. Il est normal que les participants disposent de points de vue différents. Il faut que tous puissent s’exprimer.
  • Accepter des avis différents et donc permettre à chacun d’exprimer son point de vue
  • Utilité des rôles sociaux. Dans un débat, on va identifier différents rôles sociaux comme l’animateur, le médiateur, le secrétaire, le contrôleur, l’interprète (celui qui aide à reformuler une pensée d’un participant).
  • Idée de cadre, de règles afin que tous puissent s’exprimer. Il est important que chacun puisse s’exprimer d’où la nécessité de bien permettre à tous de participer avec des temps de paroles assez proches (contrôleur).

Il identifie 4 sortes d’enjeux :

  • Éthiques : liberté que chacun puisse s’exprimer.
  • Sociologiques : tout le monde doit pouvoir s’exprimer quelque-soit ses origines, ses codes.
  • Psychologiques : valeurs, comportements, socioconstructivisme, travail de l’estime de soi, capacité de développer le sens critique.
  • Politiques : tendre vers un idéal de la démocratie en maintenant des règles pour le débat.

Il existe 3 processus de pensée :

  • Argumenter : C’est identifier ses sources et en évaluer leur pertinence, demander d’expliquer
  • Problématiser : S’interroger tout le temps. Identifier les contre exemples. Ce qui vient problématiser la règle mais attention un exemple ne peut pas fonder une règle.
  • Débattre :
    o Droit à la parole, chacun à sa place dans l’échange
    o Argumenter, expliquer
    o Interdiction de se moquer mais s’écouter, se respecter
    o Priorité à celui qui ne s’est pas exprimé

    Questionner pour conduire le débat, c’est le rôle de l’animateur :
  • Décrire
  • Faire le lien entre les situations
  • Faire des hypothèses
  • Progresser vers une idée
  • Se prononcer

Remarques :
Ne pas se prononcer sur la valeur des réponses mais interroger leur valeur.
Il faut aussi penser aux souffrances de chacun. Attention aux affects qui engagent des réactions émotives et pas rationnelles.
Certains sujets sont à haut risque et si le débat dérape, il faut savoir l’arrêter.